Les BB 67400 forme la dernière génération de locomotives de la grande famille des BB 67000. Comme leur ainée, la BB 67300, elles sont du type BB (deux bogie de deux essieux chacuns), Diesel électriques à usage mixte : elles peuvent tracter des trains de marchandises comme des trains de voyageurs.

Or, qui dit génération nouvelle, dit aussi (et surtout) améliorations et nouveautés. Cette locomotive bénéficia du retour d'expérience de l'utilisation des locomotives et du progrès technique. Elles possédaient par conséquent :

Une caisse plus lourde avec des cabines de conduite équipées d'un bouclier en Acier. A leur sortie d'usine, la caisse est aussi esthétiquement différente : elles n'ont pas de macaron mais un logo SNCF allongés, idem pour les enjoliveurs : ceux-ci sont remplacés par des moustaches peintes, seules les plaques latérales avec chiffres en relief et en aluminium ainsi que les flèches en relief sont communs à toutes les séries de BB 67000.

Les locomotives BB 67400 reprennent la transmission Triphasé Continu et le moteur Diesel Pielstick V16 PA4 185 développant au maximum 2400 ch. Elles alimentent donc directement les voitures en énergie, comme leurs  ainées BB 67300.

        Elles n'ont qu'un seul rapport de réduction, à la place du système de biréduction.

la puissance maximale à la jante en traction est légèrement supérieure à celle des BB 67300. Celle-ci fut obtenue de deux manières :

  1. D'une part en supprimant les ventilateurs  des moteurs de tractions et de leur transmission

  2. D'autres part en équipant les machines de moteurs électrique de traction avec des caractéristiques convenable sur le plan effort traction, compte tenu du bogie mono réduction. Les moteurs de tractions étaient autoventilés, il fut décidé de remplacer cette auto ventilation par une ventilation forcée du même type que celle des BB 67300.


          Ces machines furent construites dans une logique de simplification de ses composants. Le but était de réduire le prix d'achat et les coûts d'entretien des locomotives, une autre différence importante avec les BB 67300.


Les bogies :

        Contrairement aux BB 67300, les bogies sont d'un type nouveau, désigné Y217. Ils sont reproduits avec quelques différences sur les locomotives électriques BB 15000.


Les supensions du bogie :

        La suspension primaire d'un Y217 de BB 67400 est différentes des bogies de BB 67300. On y voit clairement les ressorts en hélices situé entre la sellettes solidaire aux boîte d'essieux et les appuis du chassis, complétée par quatre amortisseurs à friction sèche.

        La suspension secondaire est réalisé par quatres blocs élastiques inclinés par bogie, complétée par deux amortisseurs anti lacet  hydraulique Koni.

Les roues ont un diamètre plus petit que sur les BB 67300.


Les freins :

        la timonerie classique des BB 67000 et BB 67300 est remplacé par un freinage pneumatique à l'aide de blocs freins.


    Un autre équipement fut ajouté, mais beaucoup plus tard : un automate pour  la réversibilité, afin de tracter (tirer) / pousser une rame réversible de type RIO, RRR ou RIB. Plusieurs engins, 161 exactement, ont reçu cet équipement, entre Mai 1979 et Février 1992.


Les locomotives BB 67400